ASAR 2016, MISERICORDE

LA GENÈSE DU PROJET

 

Reims, ville des sacres, a été le lieu de production d’œuvres modernes relevant de l’art sacré : Foujita, Chagall, Viéra da Silva… mais peu d’expositions collectives d’art sacré ont été proposée dans la ville. Cette 1ère exposition internationale d’art sacré actuel tente de combler cet oubli.

 

L’art sacré  « comprend autant de Christ que de Bouddha, d’enluminure iconique que d’abstraction géométrique musulmane, que de dieu trinitaire que de Shiva. On dit qu’une réalité est sacrée pour signifier que l’on doit un respect absolu, car elle s’impose par sa haute valeur. Les lois de l’hospitalité sont sacrés, intouchables » Michel Durand, commissaire de la de la biennale d’Art sacré de Lyon.

Cela dépasse l’art au service du culte des Eglises chrétiennes, même si cette exposition a lieu dans une église catholique.

L’art actuel  C’est l’art vivant d’aujourd’hui, composé de multiples styles qui ne se limitent pas à l’art abstrait contemporain et s’ouvre également à l’art singulier, figuratif…

 

le lieu

 

L’église Sainte Geneviève de Reims est le lieu d’exposition. C’est une des rares églises qui ne fut pas fortement endommagée par la Première Guerre mondiale. Elle est proche des principaux lieux culturels de la ville (Centre Saint-Exupéry, la Comédie, …). Elle a la particularité d’être implantée sur un terrain donné par Madame Roederer, sur une souscription lancée à l’initiative de cette famille. Sa construction a été terminée en 1877. L’association diocésaine est propriétaire des murs. Ce lieu pourrait ainsi devenir un espace d’exposition régulier.

 

 

LE THÈME DE L’EXPOSITION : la MISERICORDE

C’est le thème choisi pour l’année jubilaire du 8 décembre 2015 au 20 novembre 2016 pour tous les chrétiens par le Pape François.  L’exposition clôt le jubilé.

Un jubilé est une démarche qui plonge ses racines dans la tradition juive. A intervalles réguliers, le peuple de Dieu était invité à faire relâche, à libérer  des prisonniers, à remettre des dettes, à partager ses biens….

Que cache le mot miséricorde ? Pas si simple, aujourd’hui. Il suffit de remarquer le peu d’œuvres crées pour cette année sacrée Cette exposition est donc une ouverture au dialogue autour de la spiritualité avec des œuvres et des techniques d’aujourd’hui. Dans le cadre de cette exposition, plus de 40 œuvres sélectionnées sont présentées.

 


 

LE PROGRAMME d’animation

 

 

 

  • Vendredi  18 Novembre : ouverture de 18 h  à 21 h

 

Ouverture de l’exposition en présence Monseigneur Jordan, Archevêque de Reims

 

  • Samedi 19 Novembre : ouverture de 10 h à 22 h

 

  • 10 h et  14h,  Visites guidées du patrimoine de l’église par Florence Allard

 

  • 19 h 30, débat : Miséricorde, des mots, des images pour aujourd’hui ?
    • Intervenant national : Bruno-Marie Duffé, aumônier national du CCFD-Terre Solidaire
    • Jean-Paul Chenu, témoignage suite au film « au-delà de la Haine »
    • Thierry Bettler, vicaire général
    • Journaliste : à confirmer

 

 

  • Dimanche  20 Novembre ouverture de 10 h à 17h30

 

  • 10 h 30, messe des artistes 

 

  • 14 h à 16h,  « jeu d’orgues » par Jean-Sébastien Martin

 

  • 16 h performance poétique  autour des œuvres exposées par Barnabé Laye, poète et romancier (prix de Poésie Aimé Césaire 2016) http://www.barnabelaye.com/

 

 


 

LES ARTISTES SÉLECTIONNÉS :

 

Le jury s’est attaché à sélectionner des artistes pour la qualité de leur travail et pour la diversité des courants artistiques ou des techniques utilisées. Le public pourra ainsi découvrir l’interprétation du thème « Miséricorde » à travers des œuvres d’art figuratif, d’art abstrait, d’art singulier, par des artistes venus de toute la France ainsi que des artistes internationaux.

 

 

PEINTURE

Mafuila ADDY, Marne

Gilles ALFERA, Yvelines

Patrice  BAUDOIN, Marne

CHUNG-HING, Paris, Hong Kong

JR DICASA, Marne

Pierre FONTUGNE, Marne

Manuel  GONZALES-BARRERA, Chili

Isabelle  de HEDOUVILLE.F, Paris

Marie de LIECHTENSTEIN, Liechtenstein

NIMA, Paris

Catherine  VIGIER, Paris

Macha VOLODINA-WINTERSTEIN, Paris

SCULPTURE

Paul CROCHAT, Gard

Anne-Marie DE PASQUALE, Marne

Franceleine DE BELLEFONTAINE, Paris

Marianne DEWELLE, Marne

Florence ENDERS, Drôme

Jean-Jacques MANCARDI, La Roque d’Anthéron

Catherine SIMON-COURTIN, Paris

INSTALLATION

Michel DESSAISSEMENT, Paris

Sylvain LECRIVAIN, Aube

VITRAIL

Katia HENRY, Marne